La Part des Anges

Les publics

Une écriture et un théâtre ancrés dans le réel

Au cœur de La part des anges, existe la volonté artistique et politique de toucher un large éventail de population au delà des publics traditionnels de la culture.

Avec plus de 30 000 spectateurs en 2018, une moyenne de 145 dates par an, La part des anges s ‘efforce de diffuser ses spectacles sur tout le territoire, aussi bien à Paris, Bordeaux ou Marseille qu’à Amiens, Niort, Sète ou en banlieue parisienne.

Les thèmes abordés dans l’écriture de Pauline Bureau émergent du réel et ses pièces explorent la vie des femmes et la société contemporaine. Les actions culturelles ou le partenariat avec Accès Culture découlent naturellement de cet ancrage.

Ateliers de pratiques artistiques, spectacles « hors scène »

La Part des Anges mène des ateliers de pratiques artistiques (interprétation, vidéo, travail sur le corps, atelier d’écriture…) qui rencontrent tous les publics. Elle intervient dans les établissements scolaires, les universités, les maisons d’arrêt, hôpitaux, conservatoires, auprès des enseignants et de publics empêchés, amateurs ou confirmés.

Son travail de création se nourrit de ce travail de terrain et inversement. Il est arrivé que certains ateliers inspirent des projets. Le travail important avec des collégiens a donné naissance, par exemple, à Modèles Réduits et par ricochet à Dormir 100 ans. Pour chaque spectacle, un temps d’interview et d’ateliers d’écriture est au départ du processus de création.

Ces deux démarches sont, dans le processus de création, indissociables. 

À propos de Mon cœur

« Je suis partie de l’intimité, de ce que les gens m’ont raconté, et avec toutes ces histoires j’ai créé le personnage d’une victime, Claire Tabard, qui porte le spectacle » Pauline Bureau – Rue 89 Lyon

Exemples de stages menés

Dormir cent ans : Ateliers pour traverser le spectacle à partir de propositions de jeu et d’improvisations corporelles liées à l’imaginaire et au conte.

Comment faire de l’intime une fiction : atelier sur l’écriture de soi.

L’image et la vidéo au théâtre : travail avec une caméra sur un autre langage que celui des mots.

Explorer un dispositif sonore : travail d’improvisation et de création avec de la musique, du son et des micros.

Filles ou garçons : en quoi mon genre a-t-il défini ma construction ? Travail d’écriture et d’improvisation autour des déterminismes du genre.

D’autres stages peuvent être imaginés sur demande.

Ces stages et ateliers sont animés par des collaborateurs(trices) artistiques ou comédien(nes) de La part des anges : Cécile Zanibelli, Sabrina Baldassarra, Sonia Floire, Gaëlle Hausermann et Yann Burlot.