La Part des Anges

La compagnie

« En 2003, se rencontrer au conservatoire.
Marie, Yann, Nicolas, Sonia, Camille, Anthony et moi.
Faire ensemble un atelier d’élèves.
Avoir la chance de croiser les bonnes personnes. Alice pour les costumes, Vincent pour le son, Benoîte pour la dramaturgie et peu après Emmanuelle pour la scénographie. Les embarquer dans notre aventure.
Créer un spectacle, puis un autre.
Tenir bon.
Rire beaucoup, pleurer parfois.
Douter souvent mais affirmer quand ça nous va.
Faire du théâtre sans restriction. Ne jamais s’empêcher.
Assumer le conte, le documentaire, le journal intime, la comédie, l’épopée historique, la chronique politique.
Et parfois tout ça ensemble et en même temps.
Parce que le théâtre peut et doit être tout ça.
Etre calme.
Avoir confiance. En soi, en les autres et en l’histoire qu’on raconte.
Etre ouvert à ce qui vient, à l’inattendu, à la phrase qui ripe, à ce qui échappe.
Ne pas faire l’économie des larmes. Mais ne pas les chercher non plus.
Etre légers et parfois drôles. S’amuser.
Apprendre sans cesse.
Tenter de comprendre comment notre monde fonctionne et comment on fonctionne, chacun pour soi et tous ensemble.
Accepter les orages.
Ne jamais se départir de notre bienveillance.
Faire des blagues.
Jouer ensemble sur le plateau et voir aujourd’hui nos enfants jouer ensemble, dans les loges.
Boire des coups.
Jouer aux fléchettes toute la nuit et petit déjeuner dans le train du retour.
Avancer joyeusement. Longer le gouffre et y plonger parfois.
Et en 2018, après une représentation à la Colline, se dire  » Ca fait quinze ans »
Quinze ans qu’on travaille ensemble.
Quinze ans qu’on tient les promesses qu’on ne s’est jamais faites.
Quinze ans qu’on vit une aventure.
Boire un coup pour fêter ça. Et écrire un texte avant de trinquer. »
Pauline Bureau

Les Fondateurs de la compagnie

aux côtés de Pauline Bureau

Benoîte Bureau, dramaturge
Benoîte Bureau est née en 1979. Elle participe à l’aventure de La part des anges comme dramaturge depuis de nombreuses années. Normalienne, agrégée de Lettres Modernes, elle est également professeure de français et de culture générale en BTS à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Yann Burlot, comédien
Formé au Conservatoire Régional Supérieur d’Art Dramatique de Montpellier et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Au théâtre, il a été dirigé entre autres par Jean-Claude Fall dans Les trois sœurs au Théâtre des Treize Vents, CDN de Montpellier, par Yann-Joël Collin dans Le jeu du songe, par Michel Deutsch dans L’audition, par Laurence Roy dans Un tramway nommé Désir, par Philippe Calvario dans Richard III et par Philippe Torreton dans Dom Juan.
En 2018, il créé le site internet Récupscène, une plateforme collaborative qui met en relation des vendeurs et des acheteurs de décors et matériel d’occasion.
Il a travaillé avec Pauline Bureau pour Un songe, une nuit d’été, 5 minutes avant l’aube, Roméo et Juliette, La disparition de Richard Taylor, Roberto Zucco, La meilleure part des hommes, Sirènes, Dormir cent ans et Mon cœur.

Nicolas Chupin, comédien
Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (promotion 2004) avec comme professeurs : Eric Ruf, Joël Jouanneau et Daniel Mesguich. Au théâtre, il a été dirigé entre autres par Joël Jouanneau pour Atteintes à sa vie et Le marin d’eau douce, Philippe Calvario pour Grand et Petit, Richard III et Le jeu de l’amour et du hasard, Philippe Torreton pour Dom Juan, Michel Didym pour Invasion et par Dominique Pitoiset pour Cyrano. Il a travaillé avec Pauline Bureau pour Un songe, une nuit d’été, Roméo et Juliette, Comment j’ai mangé du chien, La meilleure part des hommes, Sirènes, Dormir cent ans et Mon cœur.
Au cinéma, on l’a vu dans Les amants réguliers de Philippe Garrel, Et soudain tout le monde me manque de Jennifer Devolder, Les Saveurs du Palais de Christian Vincent et dans Elle s’en va d’Emmanuelle Bercot.

Sonia Floire, comédienne
Sonia Floire est diplômée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Elle joue sous la direction de Pauline Bureau dans Modèles, Modèles réduits, Roberto Zucco, Un songe, une nuit d’été, Cet été et La rencontre, Mon Cœur, sous la direction également de Antoine Bourseiller dans Angela Davis, et de Andrea Novicov, Philippe Dormoy. Au cinéma, elle tourne sous la direction de Philippe Garrel et collabore avec Julien Diris. Elle a fait également des voix pour Radio France. Titulaire d’une licence pédagogique à Paris-Sorbonne et diplômée du conservatoire National Régional de musique de Cergy-Pontoise, elle est aussi metteuse en scène et auteure.

Camille Garcia, comédienne
Elle fait ses débuts au sein de la compagnie de théâtre de rue L’acte Théâtral, puis, après un passage par l’école du Samovar, fait un stage au Théâtre du Soleil et entre au CNSAD. Depuis sa sortie en 2004, elle joue dans différentes pièces : Yvonne, Princesse de Bourgogne de Philippe Adrien, Un songe, une nuit d’été, Sirènes, Dormir cent ans et Mon Cœur de Pauline Bureau. L’adoptée, Le marin d’eau douce, Jojo le récidiviste, PinK-punK CirKus de Joël Jouanneau et Delphine Lammand, Les Fidèles d’Anna Nozière. Parallèlement, elle prête régulièrement sa voix à Radio France pour des pièces radiophoniques sous la direction entre autres de Marguerite Gateau, Jean-Mathieu Zahnd et Etienne Valès.
Depuis 2016, elle est Comédienne-clown à l’hôpital au sein de la compagnie Le rire médecin.

Vincent Hulot, composition musicale et sonore
Créateur sonore et musicien autodidacte, Vincent Hulot a collaboré notamment avec Gabriel Garran, Adrien De Van, Daniel Mesguish, Pierre Benezit, William Mesguish. Depuis 2006 il crée et compose pour Pauline Bureau dans Roméo et Juliette, Lettres de l’intérieur, La disparition de Richard Taylor, 5 minutes avant l’aube, Embarquement // 5’32, Dormir Cent ans, Mon cœur et Les bijoux de pacotille. Sur plusieurs créations de La part des anges, il joue ses compositions en live sur le plateau : Roberto Zucco, Modèles, La Meilleure part des hommes, Sirènes. Parallèlement à son activité dans le théâtre, il collabore avec le SAS (Science Art Société) et Ikse Maître pour des installations audio-vidéo interactives dont il réalise la musique et le sound design : Scan me if you can (Cité des sciences), l’Œil de Mars et Les fibres d’Ariane (Forum des images).

Marie Nicolle, comédienne
Formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Au théâtre, elle a joué dans Les enfants d’Edward Bond mis en scène par Jean-Pierre Garnier, dans Les juives de Robert Garnier mis en scène par Éric Génovèse, dans Meurtre d’Hanokh Levin mis en scène par Clément Poirée, dans Macbeth de Shakespeare mis en scène par Matthew Jocelyn, dans Les Chants de Maldoror, Premier Chant de Lautréamont mis en scène par Thibaut Corrion et dans Le mental de l’équipe d’Emmanuel Bourdieu et Frédéric Bélier Garcia co-mis en scène par Denis Podalydès et Frédéric Bélier Garcia, l’Acte Inconnu écrit et mis en scène par Valère Novarina. En 2018 avec Mémento, elle mêle concert pop et théâtre pour écrire la bande originale de sa vie, formée et déformée au gré des facéties de la mémoire.
Elle a travaillé avec Pauline Bureau pour Dix, Un songe, une nuit d’été, Embarquement // 5’32, Roméo et Juliette, Lettres de l’intérieur, La disparition de Richard Taylor, Roberto Zucco, Modèles, La meilleure part des hommes, Sirènes, Dormir cent ans et Mon cœur.

Anthony Roullier, comédien
Anthony Roullier est diplômé du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Il se consacre ensuite aux œuvres de Shakespeare : Le Songe d’une nuit d’été mis en scène par Pauline Bureau puis Macbeth mis en scène par Matthew Jocelyn. Son intérêt l’amène à explorer les textes contemporains, Manhattan Medea de Déa Loher avec Marie Tikova et des petites formes : 5 minutes avant l’aube. Il aborde aussi les textes contemporains au travers de fictions pour France Culture et pour des lectures à la Comédie-Française. Avec Pauline Bureau, il a joué dans Mon cœur, La disparition de Richard Taylor, 5 mn avant l’aube, Roméo et Juliette, Embarquement // 5’32, La meilleure part des hommes et Sirènes, Mon cœur, Bohème notre jeunesse. Il participe également à une création, Le gai savoir sous la direction de Gilberte. Il joue Adam dans Adam et Ève d’Elizabeth Mazev mis en scène par Thibault Rossigneux. Il crée également sous la direction de Thibault Rossigneux Une famille aimante mérite de faire un vrai repas de Julie Aminthe. Il travaille sur un monologue, Mes souvenirs et autres fragments, mémoires de l’hermaphrodite Herculine Barbin sous la direction d’Anne-Sophie Juvénal. Il crée sous la direction de Sandrine Briard un autre texte contemporain d’un auteur suédois de la nouvelle génération, La cantine de l’amour de Kristian Hallberg.

Emmanuelle Roy, scénographe
Diplômée de l’École Nationale Supérieure des arts décoratifs de Paris en 1999, elle travaille pour le théâtre et l’opéra en parallèle d’un travail de décoratrice au cinéma. Elle est lauréate du concours international de mise en scène et scénographie ‘Ring award 2003’ (Fribourg), avec la metteuse en scène Marion Soustrot. En 2004 elle travaille quelques mois au bureau d’étude du Festival d’art lyrique d’Aix en Provence. Après diverses collaborations avec des metteurs en scène différents, elle travaillera sur une quinzaine de mise en scène de Ladislas Chollat dont notamment L’Ouest Solitaire de Martin Mc Donagh en 2012, Harold et Maude en 2013, Le Père de Florian Zeller 2014, deux comédies musicales, Résiste en 2014 au Palais des Sports et Oliver Twist Salle Gaveau en 2016, le décor pour la tournée de Julien Clerc 2018 et un film Let’s dance. En 2008, elle rencontre Pauline Bureau et Adrien de Van, pour lesquelles elle prend en charge avec Aurélien Leriche la scénographie de Codex, Lire en Fête à la Grande Halle de la Villette en 2008. En 2009 sa collaboration avec Pauline Bureau se poursuit avec Lettres de l’Intérieur, en 2010 Roberto Zucco, Modèles, La Meilleure part des Hommes, Sirènes, Mon Cœur, Les bijoux de pacotille, Bohème Notre jeunesse, Hors la loi. Féminines sera leur onzième collaboration.

Alice Touvet, costumière et accessoiriste
Alice Touvet est diplômée de L’ENSAD de Paris en 2004 (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), en section Vêtement. En 2000 elle débute rapidement son métier de costumière auprès de Pauline Bureau avec qui elle collaborera sans discontinuer dans plus de 15 spectacles. Elle signe et réalise également les costumes des spectacles de William Mesguich comme Les Mystères de Paris (2013), Misérables (2017) ou encore Mozart l’Enchanteur (2015), spectacle lyrique. Dans cette discipline elle collabore également avec Jérôme Corréas pour Molière à l’Opéra (2015) ou Jean Luc Palliès pour Carmen (2017). Elle travaille également pour la danse (Dis à quoi tu danses) de Séverine Bidaud, le cinéma (Angel) de François Ozon ou la TV pour M6 ou Canal+.

Les collaborateurs de la compagnie

Valentine Alaqui, comédienne
Justin Artigues, régisseur vidéo
Sabrina Baldassarra, comédienne
Camille Bernon, comédienne
Gaëtan Besnard, vidéaste
Bruno Brinas, éclairagiste
Nathalie Cabrol, vidéaste
Aude Charlier, graphiste
Lionel Codino, comédien
Benoit Dattez, concepteur effets magie
Maud Desbordes, diffusion / développement
Claire Dugot, administratrice
Pauline Falourd, régisseuse lumière
Hélène Feuillet Robillard, consultante communication
Rébécca Finet, comédienne
Alex Forge, assistant réalisation visuelle
Alban Guyon, comédien
Pierre Grosbois, photographe
Marion Harre, habilleuse et régisseuse plateau
Gaëlle Hausermann, collaboratrice artistique
Xavier Hulot, régisseur lumière
Yves Kuperberg, Scénographe et réalisation visuelle
Marc Labourguigne, directeur technique et régisseur plateau
Paul Lacour-Lebouvier, chargé de production et de logistique
Géraldine Martineau, comédienne
Murielle Martinelli, comédienne
Céline Millat Baumgartner, comédienne
Isabelle Muraour, attachée de presse assistée de Emily Jokiel
Guillem Picq, régisseur plateau
Catherine Saint-Sever, perruquière
Christophe Touche, régisseur vidéo et vidéaste
Laurent Valo, comédien langue des signes
Sébastien Villeroy, régie générale et régie son
Catherine Vinatier, comédienne
Cécile Zanibelli, collaboratrice artistique